Dubaï a accueilli le premier vol du drone taxi allemand, le Volocopter. Cet appareil peut transporter deux passagers sur des trajets urbains sans chauffeur. Grâce à ses 18 rotors électriques, ce drone peut voler en autonomie à une vitesse moyenne de 50 km/h pendant trente minutes.

La première ville des Emirats Arabes, Dubaï, veut être à l’avant-garde en matière de transports. Entre les Hyperloop, taxis volants, voitures autonomes et robots policiers, la ville multiplie les projets ambitieux et y met le prix. L’un de ces projets, le Volocopter a récemment eu la possibilité de réaliser son premier vol au-dessus de Dubaï. Celui-ci s’est fait en présence du prince héritier de Dubaï, le sheikh Hamdan bin Mohammed Al Maktoum.

Le Volocoter a été conçu par un société allemande qui a récemment levée 25 millions d’euros auprès du groupe automobile Daimler. Mais à quoi ressemble ce taxi volant ? Sa carlingue d’hélicoptère est dominée par une structure circulaire comprenant 18 rotors électriques. Pouvant accueillir deux personnes, sa vitesse moyenne est de 50 km/h et sa vitesse de pointe va jusqu’à 100 km/h !

Cet appareil nommé Autonomous Air Taxi (AAT) par les autorités de Dubaï, est équipé d’un système de navigation totalement autonome. Ainsi, les passagers n’auront qu’à taper leur destination et se laisser porter par le drone. L’objectif de Dubaï à l’horizon 2030 est d’effectuer un quart du traffic de passager via les AAT. Pour plus de sécurité, le taxi volant disposera de 9 batteries indépendantes et de parachutes. Ce service est censé débuté dans 5 ans.

Reste à connaitre le tarif d’une course en Volocopter, pour savoir si cette offre s’adressera à quelques privilégiés ou au plus grand nombre…

Vidéo du premier vol du Volocopter au-dessus de Dubaï